Get Life Insurance Quotes in Minutes

Éric Zemmour assigne « Closer » qui révèle la maternité de sa conseillère

Safe Advertisement

Safe Advertisement

Selon les documents judiciaires lus par Le Point, c’est par un texto d’un membre de son entourage que le journaliste polémiste et sa conseillère et (presque) directrice de campagne ont appris la nouvelle.

Selon les documents judiciaires lus par Le Point, c’est par un texto d’un membre de son entourage que le journaliste polémiste et sa conseillère et (presque) directrice de campagne ont appris la nouvelle.

Eric Zemmour et sa conseillère Sarah Knafo assignent Closer en référé. Ce jeudi après-midi, leurs avocats, Mes Olivier Pardo et Simon Olivennes, ont plaidé devant la 17e chambre du tribunal judiciaire de Paris l?interdiction de publication du magazine, pour le numéro à paraître ce week-end ou, le cas échéant, son retrait des kiosques. Selon leurs conseils, le journal porterait atteinte à l?intimité de leur vie privée. Dans les assignations que Le Point a pu consulter, ni Éric Zemmour ni Sarah Knafo ne contestent l?information qu?ils souhaitent censurer : Closer affirme, photos à l?appui, que Sarah Knafo est enceinte.

Selon les documents judiciaires lus par Le Point, c?est par un texto d?un membre de son entourage que le journaliste polémiste et sa conseillère et (presque) directrice de campagne ont appris la nouvelle : « Une source bien informée vient de me dire : Closer publie vendredi des photos de Sarah Knafo enceinte. »

À LIRE AUSSI« Z » comme Zemmour : décryptage d?un phénomène politique inédit

Le précédent Ségolène Royal

On se souvient qu?en 2007, les relations intimes entre Ségolène Royal, candidate socialiste à l?élection présidentielle, et son compagnon François Hollande, premier secrétaire du PS déjà en relation avec Valérie Trierweiler, avaient handicapé la challengeuse de Nicolas Sarkozy, comme l?avait raconté La Femme fatale, le livre d?Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué, journalistes au Monde. La candidate avait assigné les deux autrices, puis s?é […] Lire la suite

Source link

Comments are closed.